Adversaires potentiels des Lions de l’Atlas en quarts de finale, les Crânes Ougandais se sont mis en grève hier mercredi. 

Après celle du Cameroun et du Nigéria, c’est au tour de la Fédération ougandaise de football de faire face à une problématique de primes. En effet, les joueurs, qui doivent affronter les Lions sénégalais ce vendredi, ont refusé d’effectuer leur séance d’entraînement hier après-midi au Caire, en guise de protestation contre leurs dirigeants. Ceux-ci auraient refusé de revaloriser leur prime, soutenant que ‘’tout a été discuté le 13 mai dernier, y compris les bonus en cas de victoire et de qualification’’.

Suite au boycott, les Crânes ont gagné leur bras de fer avec la Fédération, débloquant ainsi 6.000$ de prime pour chaque joueur.

Dans un communiqué rendu public hier soir, la Fédération Ougandaise affirme avoir exceptionnellement accordé cette faveur aux joueurs ‘’compte tenu de l'ampleur et de l'importance du match des Crânes contre les Lions du Sénégal, des intérêts de la nation, du gouvernement, des sponsors et des courageux supporters''.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages