Imprimer
Affichages : 828

can

Les lions de l’Atlas affronteront, vendredi au stade Salam du Caire, la sélection de la Côte d’Ivoire en match de la 2è journée du groupe D de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football.

Les Lions de l'Atlas, qui ont signé de bons résultats lors de leurs dernières confrontations face aux Eléphants, partent favoris pour remporter ce match clé et assurer leur qualification au prochain tour de cette compétition continentale. 

En fait, l’expérience africaine du sélectionneur national, Hervé Renard, vainqueur avec son adversaire du jour de la CAN en 2015, est un élément majeur qui penchera indubitablement en faveur des Lions de l’Atlas.

Le coach national est un bon connaisseur de l’équipe de la Côte d’Ivoire battue dernièrement par le Maroc en deux matchs sur trois.

Pour sa part, l’équipe de la Côte d’Ivoire espère redorer son blason après la défaite concédée, devant l'équipe nationale, lors de la CAN de 2017 et son élimination de la qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

Les joueurs marocains, dont 13 avaient déjà participé à la CAN, sont aguerris au football africain, contrairement à l’équipe de la Côte d’Ivoire, qui a entamé un processus de régénération de ses rangs après la fin de son âge d'or et le départ de ses stars notamment Didier Drogba et Yahya Touré.

Les coéquipiers du capitaine Mehdi Benatia, qui prend part à sa quatrième CAN, disposent de plus d'expérience par rapport aux Eléphants, d'autant plus que sept Lions de l'Atlas qui vont défendre les couleurs nationales aujourd'hui, avaient déjà affronté la Côte d'Ivoire à la CAN-2017 au Gabon. Il s'agit, en effet, de Mehdi Benatia, Nabil Dirar, Ghanem Sais, Karim Al Ahmadi, M'bark Boussoufa, Noureddine Amrabat et Youssef En-Nesyri.

Par ailleurs, les hommes d'Hervé Renard vont compter certainement lors de ce match crucial sur leurs supporters qui ont afflué en grand nombre dans la capitale égyptienne, ce qui est de nature à motiver davantage les joueurs nationaux à signer une bonne performance et assurer leur qualification au prochain tour.

Certes, les Lions de l'Atlas partent favoris, du moins sur le papier, afin d'arracher les trois points de la victoire, mais ils doivent se méfier de la ligne offensive ivoirienne et éviter de commettre des erreurs qui pourraient être exploitées par les Eléphants.

"Nous ne sommes pas là pour faire une revanche. Nous avons à cœur d'atteindre notre objectif qui est de sortir des poules. Encore une fois, l'objectif n'est pas de battre obligatoirement le Maroc. L'objectif est de se qualifier pour le prochain tour. Après on essaiera d’aller le plus loin possible", a déclaré lors de la conférence d'avant-match le sélectionneur des Eléphants, Ibrahim Kamara.

De son côté, Hervé Renard a assuré que les Lions de l'Atlas sont fin prêts pour la rencontre face à la Côté d'Ivoire. "Nous voulons valider la qualification pour le prochain tour", a-t-il dit.

L'équipe nationale, qui a effectué jeudi sa dernière séance d'entrainement au stade Haras Al Hedoud au Caire, partage la tête du groupe D avec la Côte d'Ivoire (3 pts). La Namibie et l'Afrique du Sud, battues respectivement par le Maroc et la Côte d'Ivoire sur le même score (1-0), ne comptent aucun point à leur compteur.