La secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, a été nommée déléguée générale pour l'Afrique à partir du 1er août, pendant six mois, pour superviser la Confédération africaine (CAF).

Annonce en a été faite ce jeudi par les deux instances, précisant que la dirigeante sénégalaise a été sollicitée "afin d'évaluer la situation actuelle et de contribuer à l'accélération du processus de mise en oeuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente, efficace et selon les standards de gouvernance les plus élevés", selon le communiqué conjoint.

Sur fond de polémiques et scandales au sein de la Confédération africaine, durant les derniers mois, Samoura veillera notamment à ce qu'un "audit général de la CAF soit mené dans les plus brefs délais par la Fifa et la CAF", est-il précisé.

Fatma Samoura, qui conserve ses fonctions à la Fifa, peut être prolongée dans sa mission au-delà du 30 janvier 2020, en cas d'accord entre les deux organisations.

Alors que la 32e édition de la CAN s'ouvre en Egypte cette semaine, le football africain joue sa crédibilité, surtout après l'épisode du match Wac-Espérance de Tunis en finale retour de la Ligue des champions. Et la CAF se trouve au coeur du scandale en raison d'une panne de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR).

Son président malgache Ahmad Ahmad est, quant à lui, entouré de soupçons de corruption, après son interpellation par la police française en juin. Il est ressorti libre de sa garde à vue, et ne fait pas à ce stade l'objet de poursuites.


Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages