A lire aussi

06-12-2019 15:42

PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9

Le Groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers s'est dit…
Rejoignez nous sur :
Business

OCP Africa, filiale du Groupe OCP, lance son programme OCP School Lab dans la région agricole du Saint-Louis du Sénégal. Le programme qui a déjà sillonné six pays africains ambitionne d’accompagner et de former environ 10.000 agriculteurs à l’utilisation de l’engrais adapté et à l’adoption des techniques de fertilisation raisonnée.

La position géographique de la Région de Saint-Louis, au nord du Sénégal, offre des conditions climatiques favorables à la production agricole. Avec un potentiel de terres irrigables évalué à 172. 800 ha ainsi qu’une abondance d’eau, la région dispose des atouts considérables pour être un pôle agricole d’envergure. Néanmoins, les pratiques agricoles de la localité ne permettent pas aux agriculteurs d’avoir les rendements escomptés. Pour aider les paysans à corriger cette lacune, OCP Africa, en partenariat avec l’Association sénégalaise pour la promotion du développement à la base (Asprodeb) a lancé son programme OCP School Lab dans l’ancienne capitale du Sénégal, plus précisément dans la Vallée du fleuve Sénégal, dans un premier temps puis dans les zones du bassin arachidier et Niayes.

Pour l’accès aux bonnes pratiques agricoles
L’association de ces deux entités devra permettre aux bénéficiaires du programme, lequel consiste en une caravane de sensibilisation fournissant aux agriculteurs des recommandations d’utilisation d’engrais, d’avoir de bonnes formations sur les meilleures pratiques agricoles. Lancé récemment, le programme sillonnera les régions agricoles du pays durant quatre mois pour rencontrer les agriculteurs et leur offrir un accompagnement pour la fertilité des sols ainsi que des recommandations d’application d’engrais. La cérémonie de lancement s’est tenue sous la présidence du gouverneur de la région de Saint-Louis avec la présence des autorités administratives concernées, des élus locaux, des services techniques décentralisés du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural et des producteurs membres des Organisations professionnelles agricoles (OPA), indique une communication du leader mondial sur le marché du phosphate et de ses dérivés.

10.000 agriculteurs sont ciblés
Concrètement, l’objectif, selon la même source, est  d’accompagner et de former environ 10.000 agriculteurs à l’utilisation de l’engrais adapté et à l’adoption des techniques de fertilisation raisonnée et ceci afin de les aider à augmenter les rendements de leurs récoltes. Composé d’une école itinérante et d’un dispositif digital, le programme OCP School Lab accompagne les agriculteurs à travers des sessions de sensibilisation aux bonnes pratiques agricoles au niveau de 50 sites préalablement choisis (de Saint Louis à Bakel). Il s’appuie également sur un outil digital (Nutrient Expert) développé par l’International Plant Nutrition Institute (IPNI). Cette solution permet de générer des recommandations d’engrais directement auprès de l’agriculteur.

Quatre cultures ciblées
Pour atteindre rapidement ces objectifs, le programme soutenu par l’ensemble des acteurs impliqués dans l’appui au développement agricole de la zone, s’exécutera selon des étapes bien définies. Quatre cultures sont ciblées, à savoir le riz notamment dans la région du fleuve, les cultures horticoles, dans la zone des Niayes, le maïs ainsi que l’arachide dans le bassin arachidier. OCP Africa, créée en 2016, avant de débarquer au Sénégal, a travaillé main dans la main avec de nombreux fermiers africains afin de contribuer à libérer durablement l’immense potentiel agricole du continent. Jusqu’ici, plus de 50.000 agriculteurs dans six pays africains ont bénéficié du programme d’aide aux agriculteurs. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages