A lire aussi

18-06-2018 11:00

Le blocage des universités cause plus de 5 millions d'euros de dégâts

Les blocages dans les universités françaises au printemps ont entraîné "un peu plus de 5 millions…
Rejoignez nous sur :
Business

La stratégie de LG sera surtout portée par le segment des climatiseurs,  où la demande est en hausse.

Après avoir présenté en grande pompe les produits grâce auxquels elle compte reconquérir le marché marocain et celui du Golfe (cf. Les Inspiration Éco du 10 mai 2018), LG a bouclé son press tour 2018 en déclinant sa stratégie commerciale et marketing dans la zone MENA. Et pour le cas du Maroc, le premium semble être le cheval de bataille pour maintenir ses parts de marché. Selon le management du groupe, la demande est en hausse en ce qui concerne les nouveaux climatiseurs, et quoi de mieux pour attirer la clientèle que de l’aider à réduire sa facture d’énergie? En effet, grâce à la méthode opérationnelle de l’onduleur, son compresseur ne fonctionne pas à plein régime tout le temps. Lorsque la vitesse est plus basse, l'énergie nécessaire est au plus bas et vous dépensez moins d'argent pour l'électricité. L'économie d'énergie que permet cette technologie, témoignant de la demande du marché, permet un réglage harmonieux et une consommation significativement moins importante, allant jusqu'à 70% de consommation d'énergie en moins. Enfin, l'inverter AC (Air Conditioner – Climatiseur) est capable de refroidir ou de chauffer votre chambre jusqu'à 40% plus vite que le climatiseur non muni d’onduleur. Cela est dû au fait qu’au début du processus, l'onduleur utilise plus d'énergie que le non-inverter et diminue la puissance lorsqu'il se rapproche de la température désirée. Aussi, le moteur du compresseur du climatiseur inverter ne s'allume pas et ne s’éteint pas tout le temps. Il continue de fonctionner à faible puissance; par conséquent, l'opération de climatisation est silencieuse. «Avec ce marché en plein essor pour les solutions de climatisation et avec la demande qui devrait s’accélérer durant les années à venir, le rythme du réchauffement climatique dépendra des changements technologiques que connaîtront les équipements de climatisation, la production d'électricité et les gaz réfrigérants», explique Scott Jung, vice-président de LG Electronics.

Au fil des années, des efforts ont été mis en place pour lutter contre les problèmes de réchauffement planétaire avec des progrès continus en matière d’efficacité énergétique, ce qui pourrait réduire davantage leur impact. Et de poursuivre: «La demande sera plus forte non seulement sur les climatiseurs consommant moins d’énergie, mais aussi sur ceux de dernière technologie». Ainsi, cette politique vise à garantir un prix stable sur la durée, alors que la tendance est à la baisse des prix. Une approche critiquée par plusieurs auteurs, comme Carl Sterner qui explique qu’une «idée répandue est que les objets écologiques et de qualité ou les bâtiments à haute performance énergétique coûtent plus cher à produire que leurs homologues moins écologiques ou peu efficients en termes de dépenses énergétiques ou d'eau, et qu'ils sont donc réservés aux seuls clients «écolophiles», ou (pour le solaire par exemple) à ceux qui peuvent attendre plus longtemps un retour sur investissement, qui seuls, seraient intéressés par la poursuite d'objectifs de performance. Mais un nombre croissant d'exemples montrent que le green premium pourrait être un mythe». Selon l'Agence internationale de l'énergie, les systèmes de chauffage et de climatisation des espaces représentent actuellement environ 40% de la consommation énergétique des immeubles à travers le monde. Et à mesure que les niveaux de vie augmentent, une augmentation de plus de 80% de la climatisation des espaces devrait avoir lieu dans les économies émergentes et celles en développement, entraînant ainsi une augmentation de demande en énergie. Une grande partie de cette croissance aura lieu dans les villes, lieux où l’on peut trouver le plus grand potentiel d'économies en énergie. Avec ce marché en plein essor pour les solutions de climatisation, et avec la demande qui devrait s’accélérer dans les années à venir, le rythme du réchauffement climatique dépendra des changements technologiques que connaîtront les équipements de climatisation, la production d'électricité et les gaz réfrigérants. Pour ce qui est des purificateurs d’air, le management de LG assure qu’une étude de marché sera entreprise afin d’évaluer une éventuelle introduction du produit dans le marché marocain.  

GCAM Engagés pour une citoyenneté accomplie

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages