A lire aussi

10-12-2018 10:38

Les pays du Golfe tiennent toujours à leur partenariat avec le Maroc

Dans le cadre de la 39e session Conseil supérieur de coopération des pays du Golfe arabe (CCG), ce…
Rejoignez nous sur :
Business

L’édition 2018 se tiendra à Bruxelles, à Paris et à Abu Dhabi. Les deux premières éditions sont organisées en partenariat avec les Régions Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et Casablanca-Settat.

L’édition 2018 du SMAP Road Show revient avec ses trois rendez-vous internationaux : Bruxelles, Paris et Abu Dhabi qui sont respectivement à leurs 7e, 15e et 4e éditions. Si le Salon SMAP Immo Paris mettra à l’honneur cette année la Région Casablanca-Settat, SMAP Expo Bruxelles est organisé en partenariat avec la Région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima. En termes d’affluence, les trois événements, qui se tiendront sur une superficie globale de 45.000 m², attendent cette année environ 80.000 visiteurs qui viendront inspecter l’offre de 125 exposants. «Les trois destinations élues cette année représentent une conjonction parfaite entre les demandes des exposants et des investisseurs MRE et étrangers. Nous sommes certains que l’affluence et les décisions d’investissement refléteront cette tendance», souligne Samir El Chammah, président de SMAP Group, organisateur de l’événement. Pour la quinzième fois, SMAP Immo Paris sera tenu en Île-de-France, une cité qui accueille un tiers des Marocains de France. Une population constituée, quant à elle, à hauteur de 34% par des binationaux originaires de Casablanca-Settat, d’où l’à-propos du partenariat avec la région. L’édition parisienne attend surtout 40.000 visiteurs, dont le segment de clientèle Luxe visitera pour la première fois le Pavillon Excellence, un espace dédié à l’offre Luxe du secteur. Elle consacrera en revanche les projets immobiliers de la région casablancaise, surtout ceux porteurs de valeurs socioéconomiques. Ce choix, El Chammah le justifie par une volonté de respecter une tradition de l’édition parisienne. «Le choix de consacrer la Région Casablanca-Settat au SMAP Immo Paris s’inscrit dans la tradition installée dans nos salons. Elle consiste à mettre chaque année une région du royaume à l’honneur. Le choix de cette région répond aux attentes de nos visiteurs qui sont fortement demandeurs de biens immobiliers dans cette région à l’offre abondante et variée», souligne le président. En ce qui concerne SMAP Expo Bruxelles, à sa 7e édition en 2018, elle table sur 30.000 visiteurs et environ quarante opérateurs exposants qui représenteront l’offre immobilière d’une trentaine de villes marocaines. Au cours de cet événement, c’est la Région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima qui sera à l’honneur. Du 22 au 24 novembre 2018, la quatrième édition émiratie cible la diaspora marocaine résidant dans les pays du Moyen-Orient. Cette année, 50.000 visiteurs devraient assister à ce rendez-vous.

Une opportunité de recensement
L’analyse des résultats tirés de questionnaires auto-administrés durant l’édition 2017 ont permis d’en savoir davantage sur le SMAP et sur le secteur de manière générale. Ainsi, Casablanca est la ville la plus recherchée en termes de demande de logement au cours du SMAP, avec un taux d’environ 13%. En ce qui concerne la demande globale, elle s’oriente vers le segment intermédiaire, hormis les jeunes, disposant pour la plupart de revenus plus modestes. Le logement haut de gamme suscite de plus en plus l’intérêt de la clientèle. Ces données démontrent un embourgeoisement, surtout de la diaspora de la région parisienne, laquelle montre plus d’exigence en termes de qualité. Les visiteurs européens, généralement plus âgés que les visiteurs maghrébins, commencent à se rajeunir. 29% de ces visiteurs étaient âgés moins de 35 ans l’année dernière. Cette tendance illustre l’attractivité de l’immobilier marocain auprès des jeunes générations. Un constat qui donne plus d’intérêt aux concepts novateurs comme la Smart City.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages