A lire aussi

16-09-2019 13:15

Cigarettes de contrebande : Les chiffres alarmants de l'ADII

La 6e étude de prévalence des cigarettes de contrebande, menée par la Commission Nationale de lutte…
Rejoignez nous sur :
Business

Le fonds d’investissement Investec Asset Management, groupe financier anglo-sud-africain, arrive au Maroc en rachetant le Groupe SJL, un des opérateurs majeurs du transport et de la logistique en Europe et au Maroc. Une opération réalisée en partenariat avec DEG et Avanz Capital.

Le fonds d’investissement, Investec Asset Management, groupe financier anglo-sud-africain, vient d’acquérir la totalité des actions au sein du Groupe SJL, dont le siège est basé à Tanger. Cette opération a été réalisée en partenariat avec la Société allemande pour l’investissement et le développement (DEG) et Avanz Capital, partenaires d’Investec Asset Management. Le rachat permettra au Groupe SJL qui opère dans le transport et la logistique de poursuivre le développement de son activité sur ces deux marchés, en se positionnant aussi bien comme un trait d’union entre les deux continents, où il opère : l’Afrique et l’Europe. Pour piloter son développement sur les cinq prochaines années, SJL mettra en œuvre un plan stratégique structuré autour d’une croissance organique à travers le développement de sa clientèle et l’ouverture de ses nouvelles plateformes en Afrique, mais aussi l’acquisition d’entreprises logistiques et le développement des relations commerciales et l’investissement dans la formation et la Recherche & Développement.

À travers ce plan stratégique, SJL prévoit d’investir plus de 40 millions d’euros et créer plus de 500 emplois entre l’Europe et l’Afrique. Aussi, avec son record de 22.000 traversées annuelles le long du détroit, SJL compte augmenter la fréquence de ses traversées dans les années à venir.

Le groupe table, dans ce sens, sur la conjonction d’une croissance annuelle moyenne de l’économie marocaine de 5%, du renforcement du partenariat commercial entre le royaume et l’Union européenne, du retour du Maroc au sein de l’Union Africaine, son éventuelle intégration régionale au sein de la CEDEAO, et sur l’essor favorable des secteurs à forte valeur ajoutée, tels que l’automobile ou l’aéronautique. Afin d’accompagner cette dynamique, le fonds Investec Asset Management souhaite aussi s’adosser à un fonds d’investissement marocain local, et a engagé des discussions avec différents acteurs. Le nom du futur partenaire sera annoncé ultérieurement dès la finalisation de l’opération. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages