A lire aussi

17-09-2019 19:46

Suivez en direct le choc FC Barcelone vs BVB Dortmund

On l'attendait depuis juin dernier, elle est de retour. La ligue des champions revient aujourd'hui…
Rejoignez nous sur :
Business

La dernière livraison de ReKrute.com renseigne sur les grandes tendances du recrutement en 2016. Des données édifiantes qui permettent notamment de savoir que le marché a continuer à recruter durant l’année écoulée, ciblant notamment les jeunes. Les détails...

Décrypter la conjoncture, c’est aussi passer au crible le comportement du marché de l’emploi. Et à ce titre, les récentes conclusions du portail ReKrute.com s’avèrent très constructives. D’emblée, il ressort de l’analyse élaborée par le spécialiste de l’emploi en ligne que le nombre de postes ouverts par les marché du travail en 2016 a augmenté de 4%. Cette évolution prend en compte toutes les formations et niveaux d’expérience confondus, précise le cabinet qui revendique le leadership sur le segment des cadres et professions intermédiaires. Crise ou pas, donc, la dynamique du marché du travail a tenu bon durant l’année écoulée, dopée notamment par le comportement de certains secteurs spécifiques. Par ailleurs, pour la présente édition de son étude et afin de dégager des tendances plus pointues, le site explique avoir dégagé les tendances pour deux catégories de formations : les tendances pour les profils Bac+3 et moins, et les tendances pour les profils Bac+4 et plus. «Ces résultats étant toujours comparés aux années précédentes», précise aussi ReKrute.com. Les principaux indicateurs…

Pour la catégorie des Bac+4 et plus :
La fonction informatique reste la plus demandée. En effet, la demande s’est accrue entre 2015 et 2016 : une augmentation de 7% dans les fonctions informatiques.
Les commerciaux ont toujours la côte et enregistrent une croissance soutenue : augmentation de 6% entre 2015 et 2016 sur les BAC+4 et plus, et une augmentation remarquable de 149% sur les profils Bac+3 et moins.
Le secteur de l’assurance est celui qui a le plus recruté en 2016 : 38% des postes ouverts contre seulement 3% en 2015. Il faut savoir en effet que l’externalisation de ce métier sur le Maroc a été forte cette année encore.
Le secteur de l’énergie ne recrute plus comme avant : 1% en 2016 contre 9% en 2015.
Cette dernière année, les profils Bac+4 et plus les plus prisés sont les débutants (profils n’ayant aucune expérience professionnelle, 34% par rapport à seulement 2% en 2015)

S’agissant des Bac+3 et moins
En 2015 aussi bien qu’en 2016, les profils les plus demandés pour les Bac+3 et moins sont les débutants (profils n’ayant aucune expérience professionnelle), suivis des juniors (de 1 à 3 ans d’expérience + les moins de 1 an d’expérience)
Le secteur des Call Center est celui qui a le plus recruté en 2016 et en 2015 : les offres ont toutefois baissé de 3%
Le secteur de l’automobile a émergé en 2016 du fait de la bonne santé du secteur : +8% des postes 


Méthodologie

Chaque année, www.ReKrute.com réalise une analyse sur la base des offres d’emploi postées sur le site. Les «Tendances RH» mettent en exergue les profils les plus demandés par les entreprises marocaines sur l’année en cours, et donc ici en 2016. Le portail se base sur des indicateurs tels que les formations, les fonctions et les niveaux d’expérience les plus populaires, ainsi que les secteurs qui recrutent le plus pour dresser un portrait des tendances. Le marché de l’emploi au Maroc ne cesse de se dynamiser et de changer d’année en année. En l’espace de quelques mois seulement, souligne néanmoins le site, «la tendance peut s’inverser, et les postes fortement convoités peuvent se retrouver en fin de liste». 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages