A lire aussi

15-08-2019 22:21

Le vrai salaire de Hallilozic donne le tournis

Lors de la présentation du nouveau sélectionneur des lions de l'Atlas, Fouzi Lekjaa a annoncé un…
Rejoignez nous sur :
Business

Il s’agit d’ Amlak Bernoussi, un nouveau quartier résidentiel de plus de 5.000 logements. Positionné sur le segment social, ce projet est le troisième de Yamelki au Maroc et le premier à Casablanca. L’investissement est de 1,4 milliard de DH. 

C’est le troisième projet immobilier social au Maroc et le premier à Casablanca de Yamed Capital opérant sous l’enseigne Yamelki. Ce nouveau quartier résidentiel, appelé Amlak Bernoussi, a la particularité de couvrir une superficie de 22,6 ha, comptant 5.096 unités de 50 m² et plus de 200 commerces. L’investissement s’élève à 1,4 milliard de DH. Pour se démarquer de la concurrence et compte tenu du positionnement social de ce projet et de la taille de l’offre sur ce segment, Yamelki dit avoir adopté une «démarche qui consiste à démocratiser l’accès à la propriété en mettant en place plusieurs équipements sociaux, culturels et sportifs».

Avancé comme un atout commercial, un partenariat avec un paysagiste a permis de doter le projet d’espaces verts, ce qui peut être considéré comme une particularité, comparé aux projets sociaux. «Amlak Bernoussi répond à une demande importante en matière de logements sociaux de qualité. Nous mettons notre savoir-faire acquis dans le segment haut-standing, au service du social parce que nous considérons que nos clients le méritent. Nous offrirons aux futurs habitants un quartier moderne dans un emplacement stratégique, des logements intelligents pensés et construits avec le plus grand soin et des équipements publics et privés afin d’améliorer leur qualité de vie», a déclaré Karima Zaouia, directrice du projet Amlak Bernoussi.

Yamelki a entamé son activité au Maroc en lançant deux  projets à Mohammédia et à Salé. Ces derniers totalisent 1.500 unités, dont plus de 1.000 unités ont déjà été commercialisées. En amont, le groupe dispose d’une grande expérience dans le segment haut-standing. Une expérience qu’il compte exploiter dans ce nouveau projet afin de se différencier de l’offre existante.

De manière générale, le segment du logement social connaît plusieurs difficultés à cause de certains projets défaillants. Dans certains cas, le mécontentement des clients a même mis en cause le concept du logement social bien qu’il continue à occuper une grande partie de l’offre immobilière générale. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages