A lire aussi

23-05-2019 09:56

Biodiversité. Quand les voyants sont au rouge

600 espèces animales et 1 700 espèces végétales sont menacées d’extinction au royaume. Au cours des…
Rejoignez nous sur :
Business

Suite aux informations, relayées par rapport à l’acquisition des hôtels de la SOMED par le groupe Decameron Maroc, présidé par Khalil Tizniti, le holding affirme ne pas vendre son portefeuille à ce groupe, mais seulement une cession de la Kasbah, il y a plus d’une année.

«La Société Maroc Émirats arabes unis de développement (SOMED) n’a pas vendu son portefeuille hôtelier au groupe Decameron Maroc, allusion faite à ses établissements touristiques implantés à Casablanca, Tanger et Marrakech». C’est la réponse de Marouane Tarafa (photo), le président-directeur général de la SOMED, suite à l’information, relayée par des sites, au sujet de la vente des établissements appartenant au holding à Khalil Tizniti, président de Decameron Maroc.

Dans le détail, après l’exploitation de l’hôtel-club Decameron Tafoukt à Agadir et Royal Issil à Marrakech, la filiale du groupe colombien, Terranum a acquis, depuis plus d’une année, le club Coralia la Kasbah d’Agadir, alors qu’il assure actuellement la gestion de l’hôtel Les Almohades, après sa rénovation totale, suite à son exploitation par Ramada Maroc et Atlas Hospitality. Par contre, les discussions, entamées avec la chaîne hôtelière, Decameron Maroc, ont porté, selon la SOMED, sur l’acquisition de la Kasbah dont les travaux de rénovation ne sont pas encore entamés.

En effet, ledit club a mis les clés sous le paillasson, il y plus de quatre années, à Agadir, suite à une résiliation anticipée du contrat de location liant le groupe Accor (Risma) et la SOMED, propriétaire de l’unité touristique. À cet égard, le protocole d’accord, en plus de celui de l’achat, ont été signés, en 2015 par les deux entités.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages