A lire aussi

19-02-2017 13:19

De fortes averses orageuses sont attendues ce dimanche

De fortes averses orageuses sont attendues ce dimanche à partir de 15H jusqu'à minuit au Nord du…
Rejoignez nous sur :
Business

La Fondation marocaine pour le soutien scolaire est lancée. Cette initiative mobilise des bénévoles engagés à offrir 3 heures de coaching par semaine en mathématiques, sciences et langues.

Nouveau défi pour Mhammed Abbad Andaloussi. L’ancien président et fondateur de Injaz Al Maghrib, aujourd’hui patron du cabinet Social Impact Consulting a officiellement donné le coup d’envoi d’une nouvelle initiative baptisée : «Fondation marocaine pour le soutien scolaire». Cette nouvelle structure a pour objectif de « lutter contre les déperditions à l’école » avec la mobilisation de bénévoles engagés à offrir 3 heures de coaching par semaine en mathématiques, sciences et langues aux élèves des différentes régions du royaume.

Ce groupe de militants et d'entrepreneurs sociaux dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement s’engagent pour «améliorer les performances du système éducatif par le biais de démarches entreprises visant à identifier les problématiques urgentes », explique t-on auprès de la Fondation marocaine pour le soutien scolaire.

Pour ce faire, cette initiative comptera la participation d’enseignants, de cadres d’entreprise, de diplômés et étudiants des écoles d’ingénieurs et écoles de commerce ou encore de facultés des sciences et de lettres afin d’assurer un soutien scolaire aux enfants. Dans le détail de la mission de la fondation, il s’agira d’assurer un renforcement des compétences scientifiques, techniques et linguistiques des élèves de l’enseignement public ceci, dans le but de promouvoir les filières scientifiques, technologiques et professionnelles et d’œuvrer à la réduction de l’échec scolaire. Son action démarrera de manière effective dès la prochaine rentrée scolaire.

Les élèves pourront bénéficier de cours de soutien pédagogique gratuits essentiellement en mathématiques, en sciences et en langues, dispensés dans les établissements d’enseignement par des formateurs bénévoles. Ces cours concerneront les élèves du primaire, du collège et des filières scientifiques et professionnelles de lycée. La fondation dresse déjà des objectifs chiffrés puisqu’elle ambitionne de dispenser des cours de soutien à près de 100.000 élèves en cumulé pour les 5 prochaines années. Un projet pilote sera déployé dans un premier temps dans les zones urbaines et rurales de l’Académie de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma avec pour premier objectif de cibler 27.750 élèves de collèges et de lycées sur les trois prochaines années. Le terrain est donc balisé pour une initiative qui s’inscrit en droite ligne avec un des objectifs stratégique de la vision 2015-2030 du ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO