A lire aussi

12-12-2019 08:51

Risques de catastrophe: Le Maroc contracte un prêt de 275 millions de dollars

275 millions de dollars. C'est la valeur du prêt fraîchement consenti par la Banque mondiale a…
Rejoignez nous sur :
Business

Une journée fournisseurs est programmée le 26 octobre à Casablanca pour sélectionner de nouvelles recrues. Elle aura lieu en marge de la 1re édition du Rail Industry Meetings organisé en collaboration avec Maroc Export pour promouvoir le made in Morocco.

Alstom Maroc a besoin de nouveaux fournisseurs. Pour se donner les chances d’en recruter un grand nombre, qui lui permettront de faire face à la montée en charge de ses activités, la filiale de la multinationale française a décidé de faire les choses en grand. L’équipe de Brahim Soua, le directeur général de l’industriel, s’est en effet alliée à Maroc Export, au GIFER (Groupement des industriels ferroviaires) et à l’agence Advanced Business Events pour organiser la toute première édition du Rail Industry Meetings au Maroc. L’événement aura précisément lieu du 25 au 27 octobre à Casablanca.

Il permettra aux professionnels de l’industrie du rail de se réunir en un même lieu, pendant trois jours, pour échanger sur les stratégies de demain à travers des ateliers et conférences, approfondir leurs connaissances sur les tendances du marché et obtenir des rendez-vous d’affaires. C’est sur cette plateforme qu’Alstom Maroc tiendra une journée fournisseurs le 26 octobre avec pour objectif principal de recruter de nouveaux partenaires. «La liste des fournisseurs potentiels, qui sont essentiellement des opérateurs, constructeurs et sous-traitants marocains triés sur le volet est déjà arrêtée. Les discussions à venir lors des rendez-vous B to B déjà programmés porteront sur des aspects purement techniques. Elles nous permettront de déterminer les capacités des uns et des autres à répondre à nos besoins, conformément à nos standards qualité. Si besoin, nous confirmerons certains de nos choix par des visites in situ des entreprises concernées», explique un cadre d’Alstom Maroc, qui n’a pas souhaité en dire davantage ni sur le nombre de recrues convoitées, encore moins sur les spécialités recherchées. Ceci étant, ce n’est un secret pour personne, ces recrutements de fournisseurs sont initiés pour permettre à Alstom à la fois de faire face à ses commandes et de se préparer à la hausse imminente de ses activités. À court terme, l’industriel doit livrer 30 locomotives et 120 trains de type EMU à l’ONCF, sans oublier le système de signalisation à mettre en place sur les lignes Fès-Oujda et Nouasseur-Marrakech.

Par ailleurs, d’intéressantes perspectives se profilent à l’horizon pour l’industriel. Sur la ligne à grande vitesse, Alstom Maroc se prépare au lancement de la phase 2 du projet qui va consister en une extension de la ligne Tanger-Kénitra-Casablanca vers Marrakech et Agadir. Tandis que dans le transport urbain, il y a l’extension de la ligne du tramway de Rabat ; le lancement de la troisième phase de développement du tramway de Casablanca par la construction de trois nouvelles lignes (3, 4 et 5) ; l’exploitation et la maintenance des rames en circulation dans ces deux villes et les opportunités de lancement des tramways de Fès, Tanger, Agadir… Il est à signaler que les nouveaux fournisseurs qui seront recrutés à l’issue du Alstom Supliers Day viendront grossir le rang du réseau Alstom Maroc déjà existant, qui compte 22 fournisseurs qualifiés aux normes ferroviaires internationales. À fin 2015, cette première équipe a généré un chiffre d’affaires de 175 millions d’euros (environ 1,5 MMDH) d’achats exportés vers des sites d’Alstom en Europe. 


La vision d’Alstom au Maroc
Alstom veut s’installer de façon durable au Maroc. Pour ce faire, l’industriel a mis en place une stratégie visant à construire rapidement l’environnement solide qui lui permettra de pérenniser sa présence à travers :
le développement d’un panel de fournisseurs qualifiés selon les standards ferroviaires internationaux ;
le développement de partenariats pour les sous-systèmes clés des trains ;
la définition du meilleur PIO (Performance QCD) pour le montage final des trains.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages