Imprimer
Affichages : 1944

Maroc PME a signé une nouvelle convention de partenariat avec la Bourse de Casablanca. Le but est de définir un cadre d’actions conjointes dans le but de développer l’accès des PME au financement via le marché des capitaux.

Nouvelle initiative pour rapprocher la Bourse et la PME. L’Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (Maroc PME) a signé, hier jeudi, une nouvelle convention de partenariat avec la Bourse de Casablanca. Ce nouveau cadre de coopération vise en substance à «définir un cadre d’actions conjointes à la Bourse de Casablanca et à Maroc PME dans le but de développer l’accès des PME au financement via le marché des capitaux», explique-t-on auprès des deux signataires. Plus concrètement, il s’agit, à travers cette collaboration, de mutualiser les efforts des deux organismes en faveur du développement des PME en déclinant un plan d’action annuel et en assurant un suivi et une évaluation des mesures d’accompagnement de celles-ci dans leur processus d’ouverture de capital, de partage de l’information ainsi que d’expérience et de savoir-faire.

Une approche technique
Dans le détail, cette convention se décline en trois principaux axes, à savoir la promotion du financement via le marché des capitaux en organisant des rencontres d’information et de sensibilisation, l’incitation à la mise en place de stratégies de financement via le marché des capitaux et le conseil en investissement par la mobilisation, la formation et le référencement des acteurs concernés conseillers en investissement. Outre l’aspect purement technique, ce partenariat vise à assurer une meilleure efficacité dans l’accompagnement de cette catégorie d’entreprises, comme l’explique Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca: «Réunir nos efforts nous permettra d’atteindre plus efficacement notre objectif qui est de contribuer à l’émergence d’un tissu de PME solides et pérennes qui s’inscrit parfaitement dans les ambitions d’un Maroc en phase de devenir un hub financier régional».

Du côté de Maroc PME, on souligne plus spécifiquement l’importance de la connexion entre la PME et le marché des capitaux. Pour Larbi Benrazzouk, directeur général de Maroc PME, «Ce partenariat avec la Bourse de Casablanca témoigne de l’importance capitale que Maroc PME accorde à la connexion des acteurs des marchés des capitaux en vue d’offrir aux entreprises un meilleur accès au financement». Dans sa portée, cette nouvelle approche devrait permettre une facilitation du changement d’échelle pour les PME ainsi qu’une meilleure internationalisation.