A lire aussi

13-11-2019 16:13

Cuisine italienne : Le Made in Italy promu au Maroc

L'Ambassade d'Italie au Maroc a organisé hier, mardi 12 novembre, une conférence dans le cadre de…
Rejoignez nous sur :
Business

Le laboratoire marocain investira 100 MDH dans une unité de production de médicament à Abidjan sur 5.000 m². Les travaux commenceront au premier trimestre 2017 pour une production de 70 millions de comprimés et 5 millions de flacons par an.

C’est une nouvelle pierre à l'édifice de l'industrie pharmaceutique marocaine. Samedi dernier à Rabat, le Maroc et la Côte d'Ivoire ont scellé un accord de partenariat pour la construction d'une usine de production de médicaments par le laboratoire pharmaceutique Pharma5. L'usine, dont les travaux commenceront au premier trimestre 2017, nécessitera un investissement de 100 millions de DH. C'est la première implantation de Pharma5 qui avait déjà une bonne présence commerciale dans les pays de l'Afrique subsaharienne et qui s'est récemment distinguée par la production du premier traitement marocain de l'hépatite C. L'usine qui s'étendra sur 5.000 m² extensibles, vise la production de 70 millions de comprimés et de 5 millions de flacons par an.

L’objectif étant de garantir la disponibilité des médicaments aux normes de qualité internationale et à des prix accessibles en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest. Interrogée sur l'importance de cet accord, Raymonde Goudou Coffie, ministre ivoirienne de la Santé, a répondu que son pays veut reconquérir aujourd'hui la place qui était la sienne en matière de qualité des soins et des médicaments. Elle a mis l'accent sur l'expertise acquise par le Maroc en matière de production de médicaments qui devra désormais profiter à son pays grâce au MOU (Mermorandum Of Understanding) signé. En effet, le projet de Pharma5 fait également l'objet d'un protocole d'accord avec son partenaire ivoirien Alliance médicale. Le ministre de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, a pour sa part mis l'accent sur l'idée d'une Afrique, continent de l’avenir tout en affirmant que ledit accord renforcera les échanges et la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Pour Abdellah Lahlou Filali, président du groupe Pharma5, ce nouvel investissement va contribuer à satisfaire les besoins en médicament de la Côte d’Ivoire et de la sous-région, selon les normes internationales et avec des coûts à la portée des citoyens africains. Il faut noter que cette nouvelle usine pharmaceutique s'inscrit également dans le cadre de la «Déclaration de Skhirat», adoptée le 11 décembre 2015. Justement à l'épique, les premières Assises nationales du médicament et des produits de santé avaient ouvert la voie à la création du réseau africain des autorités réglementaires dans le domaine.  


Qui est Pharma5 ?
Créé en 1985, Pharma5 s'est positionné fortement dans la production des médicaments génériques. L’enjeu était double, produire un médicament conforme aux standards internationaux et le proposer à un prix accessible. Grâce à des investissements soutenus, le laboratoire Pharma5 met sur le marché plus de 370 présentations pharmaceutiques, réparties en plusieurs familles thérapeutiques. Avec plus de 1.200 collaborateurs, le groupe a une place de leader dans le développement et la production de médicaments génériques au Maroc et dans la région africaine et MENA. Il est aujourd’hui leader en R&D et en contrôle qualité et certifié ISO 9001 - 2008 (certification du système management de la qualité) obtenue en 2011 et renouvelée en septembre 2015. Il est enfin le seul laboratoire marocain privé qui participe aux tests PTS : démarche volontaire de contrôle performance qualité.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages