A lire aussi

14-11-2019 13:01

Sebta. L’extrème droite gagne les élections

Les élections de dimanche dernier ont accordé 52 sièges à l’organisation politique radicale Vox.…
Rejoignez nous sur :
Business
Anas Sefrioui, le patron d'Addoha./DR
La production cimentière de la filiale CIMAF (Ciments d’Afrique) du groupe Addoha, en Côte d’Ivoire, s’établira à deux millions de tonnes par an, avec l’ouverture fin 2017 de la deuxième usine dans la ville portuaire de San Pedro, a annoncé, mercredi à Abidjan, le patron d’Addoha, Anas Sefrioui. 

Dans une déclaration à la presse à l'issue d’une audience que lui a accordée le président ivoirien, Alassane Ouattara, Sefroui, a relevé que son groupe procèdera jeudi 7 avril courant à San Pedro, au lancement des travaux de réalisation de sa seconde cimenterie, pour un investissement de 17 milliards de FCFA. 

«Avec l’entrée en fonction de cette nouvelle unité qui sera opérationnelle dans 18 mois, soit au maximum fin 2017, la production du groupe passera à 2 millions de tonnes annuellement», a-t-il précisé. 

Anas Sefrioui a également donné un aperçu global à Alassane Ouattara sur les investissements engagés par son groupe en terre ivoirienne. Et de préciser que le total des investissements, en Côte d’Ivoire, du groupe Addoha tourne autour de 80 milliards de FCFA. 

A rappeler que le groupe Addoha est également impliqué dans le vaste programme de réalisation de logements sociaux et de standing lancé par le gouvernement ivoirien.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages