A lire aussi

19-03-2019 22:57

Eau. "Ne laisser personne de côté", l'objectif de campagne de l'ONEE

Une campagne de sensibilisation et de communication au niveau central et régional sur l’importance…
Rejoignez nous sur :
Business

Un projet de partenariat vient d’être signé entre Nortis, filiale marocaine de la multinationale espagnole Quantis et le satellite espagnol Hispasat. Cette collaboration vise à assurer une large couverture du territoire marocain en termes de connectivité à large bande par satellite. «Internet est devenu un besoin basique autant que l’accès à l’électricité. L’internet satellitaire permet de réduire cette fracture numérique qui existe au Maroc, notamment entre Rabat-Casablanca et des villes ou villages plus lointains», indique Juan Cuberes, PDG de Nortis.

Ainsi, 125 millions d’euros seront investis par les deux partenaires pour lancer 3 satellites dont un spécialement orienté vers le Maroc. L’offre de Nortis en matière de solutions d'accès à l'internet haut débit satellitaire contribuera à démocratiser internet dans notre pays.

En effet, l’offre ne se cantonne pas aux entreprises, Nortis a pour objectif de se tailler une place dans le segment particulier. Dans ce sens et contrairement au parti pris relatif au prix, Juan Cuberes rassure. «Les prix d’accès à l'internet satellitaire ne sont pas si exorbitants, ils restent relativement à la portée des particuliers désireux d’avoir accès à une connexion sur tout le territoire et un débit équivalent à celui d’internet avec câble». Ainsi, un investissement initial dans du matériel est requis. Il s’élève à 3.500DH. Ensuite, un abonnement à hauteur de 300DH/mois garantit un accès haut débit à l'internet satellitaire. L’ambition de Nortis au Maroc se veut grande.

En termes de CA, l’entreprise a pour objectif d’atteindre les 8 millions d’euros. Pour cela, toute une stratégie est amorcée pour décupler le nombre de ses distributeurs sur le sol marocain. «Au total, nous comptons 12 distributeurs de nos solutions. Il s’agit principalement d’intégrateurs et d'opérateurs dans l’IT.

À fin 2016, nous tablons sur 30 distributeurs disséminés dans l’ensemble du territoire marocain», révèle le pdg de Nortis. Après internet, Nortis envisage d’investir intensivement dans la téléphonie via le satellite.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages