Selon le site insideworldfootball, Fouzi Lekjaa est poursuivi pour avoir attaqué l’arbitre éthiopien Bamelak Tessema, membre de la FIFA, après la victoire de RSB Berkane contre Zamalek, lors de la finale de la coupe de la CAF. 

Selon l’article, une réunion est prévue aujourd’hui au Caire pour statuer sur une plainte déposée par la Fédération de football éthiopienne (EFF) contre le dirigeant sportif marocain. 

Dans cette plainte adressée le 5 juin à la CAF, la Fédération éthiopienne a affirmé que ‘lors de la cérémonie de remise des médailles, le 3è vice-président de la CAF et le président de la Fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa avait battu  Bamelak Tessema d'un coup de tête”, peut-on lire sur une copie de la plainte publiée sur insideworldfootball. Les joueurs de RS Berkane auraient également participé à l’agression de Bamelak, qui a fini par être sauvé par les agents de sécurité. 

Selon l’article 146 du code disciplinaire de la CAF : “ tout joueur ou responsable officiel qui emploie la violence ou incite à la haine se verra infliger une suspension de jouer pendant un an au minimum et paiera et une amende minimale de vingt mille dollars américains (20 000 $)”. Selon les informations du site, Fouzi Lekjaa risque une amende et une lourde interdiction par la CAF.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages