Imprimer
Affichages : 1991

Des violences survenues mercredi soir à la fin d'un match de football à Rabat ont fait 34 blessés, 32 policiers et deux supporters.

Les incidents ont éclaté à la fin de la rencontre entre l'AS FAR Rabat et la Renaissance sportive de Berkane (1-1), quand des supporteurs des FAR ont commencé à arracher des sièges et à endommager les installations du stade de Rabat, a rapporté la MAP, en citant les autorités locales.

Au coup de sifflet final de cette rencontre comptant pour la 22e journée de la "Botola", la première ligue marocaine, ces supporteurs s'en sont pris aux forces de l'ordre en leur jetant des pierres et des fumigènes, avant de tenter d'envahir la pelouse du stade, selon la même source.

Les blessés ont été évacués dans deux hôpitaux de la capitale marocaine, tandis qu'un groupe de personnes soupçonnées d'être impliquées dans les violences ont été interpellées.