Le président de la Fédération allemande de football (DFB) Reinhard Grindel a annoncé mardi sa démission après les révélations sur la montre de luxe que lui a offerte le vice-président ukrainien de l'UEFA, Hryhoriy Surkis.

"Je suis profondément bouleversé de devoir quitter les fonctions de président de la DFB à cause d'un tel comportement", a indiqué Grindel, 57 ans, dans un communiqué, faisant référence au fait d'avoir accepté en cadeau une montre d'une valeur de 6.000 euros.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages