La quotidien Assabah rapporte dans son édition du mardi que le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Faouzi Lakjaa, planifie une révolution dans l’arbitrage à compter de la prochaine saison.

Assabah cite des sources affirmant que les changements voulues par Lakjaa visent principalement la direction nationale de l’arbitrage, par le biais du licenciement de son directeur, l’ancien arbitre international Yahya Hadaqa, ainsi que par des changements sur le reste des membres de la direction.

Selon les mêmes sources, l’ancien arbitre international et actuel superviseur des arbitres, Bouchaib Lahrach, serait le potentiel remplaçant de Hadaqa, étant donné sa bonne réputation qu’il a gardé depuis la période où il était arbitre.

Selon les données reçues par nos confrères d’Assabah, le principal problème que connait l’arbitrage ne réside pas uniquement dans la direction nationale, mais dans le manque d’indépendance vis-à-vis de la Fédération, formée principalement de présidents de clubs, ce qui met plusieurs arbitres sous pressions.

Les mêmes sources ajoutent que cette démarche vient parce qu’il existe un dysfonctionnement  dans la stratégie actuelle de la fédération dans la gestion de l’arbitrage. Il est à noter que l’arbitrage marocain connaitra des problèmes majeurs la prochaine saison, avec l’introduction de l’assistance vidéo VAR, qui nécessites de grandes ressources humaines, et que la fédération continue jusqu’à présent sa politique d’appel à des arbitres étrangers pour les matchs du championnat national.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages