Les promesses de subventions faites au Raja, au Wydad ainsi qu’au Chabab Rif d’Al-Hoceima, en compensation à la fermeture de leurs stades, a créé une grande controverse, certains clubs concernés par les mêmes problèmes n’ayant pas reçu la même promesse, rapporte Assabah dans son numéro paru ce vendredi.

Les trois clubs recevront une subvention de 5 millions de DH chacun, au lieu des 2 millions initialement prévus pour les clubs casablancais qui ont disputé la majorité de leurs matchs en dehors du Complexe Mohammed V.

Selon des données publiées par Assabah, plusieurs clubs sont mécontents d’être exclus de cette décision, malgré le fait que leurs stades soit également endommagés, les obligeant à disputer leurs matchs dans d’autres villes.

C’est le cas par exemple du Mouloudia Club d’Oujda, qui a joué tous ses matchs en dehors de la capitale de l’Oriental, suite à la fermeture du stade d’honneur en cours de maintenance, avant d’obtenir le droit de jouer au Stade municipal sous conditions.

Dans la deuxième division, les clubs Nahdat Zmamra, Itihad Sidi Kacem, Chabab Al Massiara et d’autres souffrent du même problème, et se demandent quels sont les critères pris en comptent pour les subventions, selon la même source.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages