A lire aussi

16-10-2019 13:40

Harley-Davidson. Une parade remarquée et réussie

Comme partout ailleurs dans le monde, Harley Davidson compte systématiquement une importante…

Partenaire de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour une durée de 3 ans et transporteur officiel des Lions de l’Atlas, Hyundai Maroc pousse le curseur de cette collaboration encore plus loin et en promouvant la technologie hybride. En effet, l’importateur du n°1 coréen vient de mettre à la disposition de la FRMF 3 exemplaires de la compacte hybride Ioniq et cela pour toute la durée du partenariat. La livraison des véhicules a fait l’objet d’une petite cérémonie tenue la semaine dernière en présence notamment du directeur général de Global Engines, Oussama Berrada Gouzi. Celui-ci a déclaré : «ce nouveau partenariat vient consolider la présence historique de notre marque dans le monde du football de haut niveau, nous sommes engagés dans différentes compétitions nationales et internationales depuis près de 20 ans». Puis d’ajouter «le transport étant un volet stratégique, nous sommes engagés en tant que partenaire automobile officiel à apporter tout notre soutien à la Fédération royale marocaine de football ainsi qu’à l’équipe nationale, au même titre que nous sommes engagés à veiller sur nos clients en leur offrant une expérience de conduite unique». Le patron de Hyundai Maroc fait ici allusion au rendement qu’offre la Ioniq de par sa motorisation hybride alliant confort de conduite et écologie avec à la clé une consommation maîtrisée et un faible taux d’émissions en CO2. Enfin, «le choix de véhicules hybrides n’est pas dû au hasard» et «s’inscrit dans la stratégie de Hyundai Maroc pour la promotion de cette nouvelle technologie de mobilité et celui de la Fédération royale marocaine de football dans le cadre de ses actions RSE», lit-on sur un communiqué.


Vidéo de la semaine

Ford Mustang, un énième record

Lommel en Belgique, c’est là que sont retrouvés des propriétaires de Mustang de tous bords et de toutes les générations. Plus précisément, c’est sur la piste d’essai de Ford de Lommel que ces «Stangists» se sont réunis pour célébrer le 55e anniversaire de la célèbre «muscle cars» et aussi pour battre le précédent record du monde du plus grand rassemblement de Mustangs qui avait été établi en décembre 2017 à Toluca (Mexique) avec 960 véhicules. Preuve de la passion qui anime tous les fans de la sportive la plus vendue dans le monde, ce record a été pulvérisé avec 1.326 Mustangs, dont 746 en provenance de Belgique, 232 d’Allemagne, 136 des Pays-Bas, 75 du Royaume-Uni, 68 de France, 53 du Luxembourg ainsi que d’autres venues de Suisses, de Monaco, de Pologne et même de Dubaï ! Avec une distance de moins de 20 m entre chaque Mustang, celles-ci ont réalisé une chorégraphie inédite filmée depuis les airs par un P51 Mustang, l’avion de chasse éponyme.


Le chiffre

30.000 C’est le nombre de précommandes déjà enregistrées par Volkswagen pour la ID.3, premier modèle de sa nouvelle gamme 100% électrique. Même s’il ne correspond qu’à des réservations, cependant «fermes» (1.000 euros d’acompte), ce volume interpelle à plus d’un titre. D’abord parce qu’il concerne la version de lancement «First Edition» qui est facturée à près de 40.000 euros ensuite parce que ce véhicule ne sera disponible dans les concessions européennes qu’au courant de l’été 2020. La modernité du design, la grande autonomie de la batterie (420 kilomètres en cycle WLTP) ou encore les diverses incitations publiques (comme un an de charge gratuite sur les bornes publiques) sont autant de raisons qui expliquent l’emballement de la clientèle pour l’ID.3 plusieurs mois avant son lancement.q

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages