A lire aussi

18-08-2019 16:15

Après un accord historique, le Soudan entame sa phase de transition

Le Soudan s'engage dimanche concrètement dans la période de transition vers un pouvoir civil,…
Rejoignez nous sur :

Elle est LE modèle qui inaugure les chaînes de production de l’usine PSA de Kénitra. Révélée récemment, la future 208 constitue la grande nouveauté de Peugeot en 2019 et présente, au-delà de son design réussi, de réels arguments face à ses rivales. Explications...

C’est probablement un hasard: l’année du renouvellement de la citadine 208 est aussi celle où la firme Peugeot faite ses 208 ans! En revanche, une chose est sûre: cette nouvelle lionne bouleverse les codes dans un segment à couteaux tirés où les constructeurs privilégient la rationalité et la polyvalence avant toute chose. La nouvelle 208 ne déroge pas à ces deux qualités, tout en cultivant d’autres atouts, dont un intérieur sophistiqué dans le fond comme dans la forme et surtout un design racé, voire émotionnel.

Des crocs stylés, mais pas que
Encore plus marquée que celle de sa grande sœur (la 508), la face avant de la 208 accroche les regards par sa signature lumineuse qui combine des feux de jour en forme de crocs et des projecteurs Full LED à 3 griffes, mais cela, selon les finitions. Comprenez par là que les versions «entrée de gamme» auront des phares plus classiques. Pour le reste, la silhouette s’avère plus tendue et moins ronde que le modèle sortant avec, au passage, un capot joliment nervuré et des flancs subtilement creusés. Le traitement de la poupe dénote d’autant d’originalité avec un hayon bien galbé que traverse un bandeau noir qui relie des blocs de feux inédits et à trois griffes. Les premières photos révélées par le constructeur concernent la version e208 (en bleu) et la finition GT Line (jaune). Cette dernière se voit mentionnée sur le montant arrière. Plus qu’un simple détail, cette inscription constitue un joli clin d’œil à une certaine 205 GTi. Contrairement à cette dernière, la 208 ne sera désormais déclinée qu’en carrosserie à 5 portes. Un physique qui s’est légèrement allongé passant de 3,96 à 4,05 mètres, tandis que sa largeur est restée inchangée (1,74 m). Idem pour ce qui est du volume du coffre qui affiche toujours 285 litres. Pour l’habitabilité, il faudra encore patienter pour se faire une idée réelle.

Le cockpit d’une bourgeoise
En attendant, le constat peut d’ores et déjà être fait: la beauté intérieure est également au rendez-vous! Il est même question d’une présentation futuriste, comme en atteste le poste de conduite i-Cockpit: instrumentation surélevée et 100% digitale, volant compacté et à méplat, puis tablette tactile à connectivité et fonctions étendues. À cela s’ajoutent le levier court de la boîte automatique ainsi qu’un équipement pouvant inclure l’éclairage d’ambiance, le chargeur sans fil pour smartphone, les sièges chauffants et même (sur la e-208) le pré-conditionnement thermique (clim’ ou chauffage) programmable depuis l’écran tactile ou à distance par smartphone via l’application MyPeugeot. Les aides à la conduite ne sont pas en reste et, là encore, les clients pourront, selon les finitions, disposer de l’aide au stationnement mains-libres (Full Park Assist), du régulateur de vitesse adaptatif, du freinage automatique d’urgence avec alerte de risque de collision et même de l’alerte active de franchissement involontaire de ligne (ou de bas-côté) avec correction de trajectoire à partir de 65 km/h. Bref, dans ses finitions hautes, la nouvelle 208 n’aura clairement plus rien à envier aux citadines ou même aux compactes du segment premium!

Moteurs, le plein d’énergies
Sous son capot, la prochaine 208 reprendra à son compte des motorisations (thermiques) qui existaient déjà, mais qui ont été revues et modernisées pour un meilleur rendement. C’est le cas du 1.2 litre essence PureTech de 75 ch qui est entré dans l’histoire en étant le premier moteur produit à 100% au Maroc. Ce 1.2 l PureTech sera aussi disponible en version turbocompressée, déclinée en deux puissances: 100 et 130 ch. À noter que cette dernière sera strictement proposée en boîte automatique à 8 rapports (EAT8). L’offre mécanique comptera également un bloc diesel, en l’occurrence le récent 1.5 BlueHDi de 100 ch. Ce ne sera pas tout, puisque la future 208 figurera dès 2020 au catalogue de la gamme électrifiée de Peugeot à travers la version e-208. Celle-ci sera animée par un moteur électrique d’une puissance de 100 kW (136 ch) pour 260 Nm de couple et intégrera une batterie garantie 8 ans ou 160.000 Km (pour 70% de sa capacité de charge) et dotée d’une grande capacité (50 kWh). Un bloc qui lui autorisera jusqu’à 340 km d’autonomie (selon le cycle WLTP) et une vitesse de pointe de 150 km/h, de bonnes performances lorsqu’on apprend que cette version sera 300 kg plus lourde qu’une 208 essence. Au final, cette future 208 a mis toutes les chances de son côté pour briller. Reste à attendre la fin de l’été pour pouvoir acquérir cette nouvelle Peugeot qui promet des tarifs tout aussi intéressants. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages