A lire aussi

17-11-2019 12:41

Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche

Venise s'attend à une troisième marée haute dangereuse ce dimanche 17 Novembre 2019 Après la montée…
Rejoignez nous sur :

Ces formations respectivement dédiées à l’ingénierie des bâtiments verts et l’efficacité énergétique et à l’ingénierie électrique dans les énergies renouvelables et les réseaux intelligents démarreront en septembre prochain.

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) représenté par le Green Energy Park (GEP) et l’Université Mohammed VI polytechnique de Ben Guerir (UM6P) représentée par son GreenTech Institute s’attaquent ensemble à la formation de haut niveau dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Dans le but de fournir le marché marocain en ingénieurs spécialisés dans ces deux domaines qui sont les épines dorsales de la stratégie énergétique du royaume, ces deux partenaires ont en effet décidé de lancer deux masters qui démarreront simultanément à la rentrée prochaine en septembre.

Faire face à la demande croissante en compétences
Le premier master dénommé Green Bee (Green Building Engineering and Energy Efficiency - Ingénierie en bâtiments verts et efficacité énergétique) est destiné à former des ingénieurs spécialisés dans les bâtiments verts et l’efficacité énergétique avec une possibilité de double diplomation pour les étudiants. Mené par trois partenaires que sont le GEP, l’Iresen et l’École nationale française des travaux publics de l’État (ENTPE), le Master Green Bee sera abrité par le SAP+D de l’UM6P qui est un centre d’innovation en architecture, planification et design. L’autre master qui démarrera également en septembre prochain est baptisé Resma. Il est lui dédié à la formation d’ingénieurs spécialisés dans le domaine électrique orienté vers les énergies renouvelables et les réseaux intelligents avec également la possibilité d’une double diplomation. Initié par le GEP, l’Iresen et l’École Polytechnique (France), le Master Resma sera abrité par l’Innovation Lab for Operations de l’UM6P spécialisé dans la digitalisation industrielle. Il est à noter que ces masters sont basés sur l’excellence pédagogique à travers des partenariats stratégiques avec de grandes écoles françaises. D’autre part, tout au long de leur cursus, les étudiants mettront en oeuvre des travaux pratiques dans le domaine des technologies vertes grâce à l’accès aux laboratoires du Green Energy Park et du Green & Smart Building Park. Il est à signaler que ces deux masters se dérouleront sur une durée de formation alternée de 18 mois. Ils ciblent les lauréats d’écoles d’architecture et d’ingénieurs désirant acquérir une spécialisation dans ces domaines promis à un bel avenir au Maroc, en Afrique et dans le monde.

Accompagner la dynamique de développement du secteur
En effet, l’efficacité énergétique, les bâtiments verts, la modernisation des réseaux électriques existants, le déploiement des énergies renouvelables, l’optimisation de la production décentralisée ainsi que la sécurité d’approvisionnement énergétique et la limitation du réchauffement climatique sont devenus des enjeux majeurs au Maroc et surtout en Afrique. C’est pour répondre à la demande en compétences des investisseurs dans ces secteurs qui devient de plus en plus forte que l’Iresen et ses partenaires ont décidé de lancer ces masters. Des formations qui seront menées en parallèle avec d’autres déjà en cours. C’est le cas du master recherche en Ingénierie des systèmes solaires thermodynamiques (I2ST) initié depuis l’année dernière par l’Iresen en partenariat avec l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, le Green Energy Park, CIEMAT, GIZ et l’École Mohammédia des ingénieurs. Ce master est notamment destiné à former des compétences dans l’ingénierie des systèmes solaires thermiques. C’est également le cas du programme certifiant dans le domaine de l’ingénierie et de l’entrepreneuriat. Conjointement élaboré par l’UM6P, HEC, le GEP et l’École Polytechnique X de Paris, ce programme a connu le lancement officiel de sa première promotion en mars dernier. Il vise, entre autres, à inculquer aux inscrits qui aspirent à devenir de vrais entrepreneurs dans les énergies renouvelables, adopter les bonnes pratiques en matière d’innovation et d’entrepreneuriat, savoir les appliquer au développement d’un nouveau projet dans ce secteur de pointe, maîtriser les aspects contractuels et l’analyse de risque d’un développement de projet énergétique et plus largement les enjeux du management de projet d’infrastructure.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages