A lire aussi

20-11-2019 12:12

Le HCP dresse l’état des entreprises au Maroc

Résultat de recherche d'images pour "HCP leseco.ma"
Le Haut-commissariat aux plans (HCP) a publié les résultats de son enquête nationale menée entre…
Rejoignez nous sur :

Concentrant son attention sur le développement de son activité en Afrique, Regus promeut son concept de centres d’affaires en franchise dans 14 pays africains dont le Maroc.

Regus, expert mondial des espaces de travail flexibles, voit les choses en grand. En effet, sa maison mère IWG (International Workplace Group) vient de dévoiler un plan de déploiement à grande échelle de son offre de franchise, et ce dans 14 pays d’Afrique dont le Maroc. Ce plan prévoit un concept «clé en main», assorti du droit d’usage de la marque Regus. Normalement, ce sont les enseignes de restauration et les chaînes hôtelières qui se déploient en franchise. Aujourd’hui, Regus propose ce concept dans l’objectif de répondre à la demande mondiale, qui est appelée à croître de 30% par an au cours des cinq prochaines années. Cette nouvelle offre permettra donc aux entrepreneurs de créer et gérer leur propre centre d’affaires tout en profitant du savoir-faire et de l’expérience de 30 ans de Regus. Ce modèle de franchise s’adresse notamment aux propriétaires de mur, aux sociétés de capital-investissement ou encore aux exploitants de franchises multimarques. Présent dans 21 pays africains, mise sur ce modèle «gagnant-gagnant» pour accélérer son développement géographique et organique. Ce nouveau concept a déjà été lancé en Guinée et à Djibouti, pays qui verront des franchises ouvrir leurs portes avant fin 2019.

Le Maroc, hub africain
Présent depuis 1997 au Maroc, Regus y a créé un maillage puissant de 16 centres d’affaires à Rabat, Casablanca et Tanger. Aujourd’hui, la marque y a quelque 2.000 clients à son compte. Pour le groupe, le Maroc constitue une zone à fort potentiel pour l’émergence de nouveaux espaces de travail flexibles. D’ailleurs, le royaume est le premier pays d’implantation de Regus sur le continent africain et son deuxième marché en termes de croissance après l’Afrique du Sud, où il compte 60 centres d’affaires. Filiale d’IWG, Regus propose différents espaces de travail flexibles à la carte (bureaux privatifs, espace de coworking, salles de réunion, business lounge) pour tout type d’entreprise, mettant l’accent sur l’accessibilité du site et la qualité des bâtiments. Une large gamme de services «clé en main» y sont disponibles, des services nécessaires au bon fonctionnement de toute entreprise. Aussi, les équipes de ces centres accueillent les clients en plusieurs langues (français, anglais, arabe, etc.) et assurent le fonctionnement opérationnel des sites. Regus est aujourd’hui présent dans 21 pays d’Afrique avec 3.600 sites dans le monde, connectant une communauté composée de 2,5 millions de clients et partenaires.

Perspectives
«La prochaine Zone de libreéchange continentale (ZLEC), à laquelle le royaume devrait participer, va fluidifier les échanges intra-africains et permettre une meilleure mobilité des entrepreneurs entre nos différents centres sur le continent. Regus, notamment à travers ses espaces de coworking et ses services, offre un cadre idéal aux entrepreneurs et un accès gratuit à nos 3.600 centres dans le monde pour nos clients. Le recours aux espaces de travail partagés contribue à dynamiser le chiffre d’affaires, notamment grâce à l’accompagnement sur-mesure proposé par nos équipes sur place», affirme Tarek Abou-Zeinab, country manager d’IWG en Afrique (photo). En juin dernier, le groupe avait affiché ses ambitions pour le Maroc et l’Afrique, avec l’annonce de l’ouverture d’une vingtaine de centres coworking dans le pays et une dizaine en Afrique de l’Ouest (Sénégal, Côte d’Ivoire, Gabon, Éthiopie et Guinée) à l’horizon 2020. La marque a récemment installé de nouveaux centres notamment à Casablanca (Zenith), à Rabat (Mahaj Hay Ryad) et à Tanger (Ibn Batouta Mall). Avec l’annonce de sa nouvelle stratégie basée sur le concept de la franchise, Regus vise, en plus du Maroc, treize autres pays à savoir le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Burkina Faso, le Malawi, les Seychelles, le Kenya, l’Ouganda, le Ghana, la Tanzanie, le Mozambique, Maurice, le Botswana et le Sénégal.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages