A lire aussi

16-07-2019 09:01

Commission des investissements. El Otmani liste les priorités

Studieuse, la Commission des investissements ! Pour sa deuxième session de cette année, cet organe…
Rejoignez nous sur :

 

Le 2ème Festival "Afrique du Rire" s'est ouvert, vendredi soir à Abidjan, avec un spectacle désopilant qui a franchement annoncé la couleur de cette édition qui se veut "une passerelle entre les Nations via le rire, composante fondamentale de la culture africaine".

Placé sous le patronage du roi Mohammed VI, ce premier festival d'humour itinérant d'Afrique qui se tient cette année sous le thème ''Unis par le rire" , prévoit 6 spectacles du 18 au 31 janvier dans quatre pays : Côte d'Ivoire, Maroc, Mali et Sénégal, dans l'ordre.

Pour l'étape d'Abidjan, une brochette d’artistes locaux ont gratifié un public hétéroclite d’un défilé de sketchs époustouflants, dignes de l’écho de ce projet artistique porté par des humoristes invétérés, à leur tête le Maroco-Ivoirien Tahar Lazrak, alias Oualas, organisateur et homme à tout faire de l'événement.

C'est ainsi que durant environ 3 heures d'hilarité dans une salle archi-comble au Palais de la culture d’Abidjan, haut-lieu des arts en Côte d'Ivoire, Adama Dahico, Digbeu Cravate, Sako Camara, Patson, En K2K, Yass, Saïdou Abatcha et Oualas lui même ont distillé un humour mordant, imbibé du quotidien de l'Homme africain, ses engouements, sa joie de vivre, sa spontanéité, voire ses petites naïvetés.

La plupart du temps attablés dans un maquis, ces artistes satiriques et très inspirés ont traité de leur quotidien avec panache, tentant d’oblitérer leurs dissemblances culturelles le temps d’un spectacle qui a pour devise : Divertir tout en promouvant la culture africaine.

Ce métissage culturel a fait le bonheur de l'assistance, majoritairement composée d'Ivoiriens et de membres des communautés marocaines et libanaises installées à Abidjan.

Après Abidjan, tête de pont de cette 2ème édition, "Afrique du Rire" mettra le cap sur le Maroc pour trois spectacles à Marrakech (20 janvier), Rabat (21 janvier), Casablanca (22 janvier). Le Festival se rendra par la suite à Bamako (29 janvier) avant de jeter l'ancre à Dakar, le 31 janvier.

Pour cette 2è édition, le comité d'organisation a prévu une programmation "exceptionnelle" où chaque spectacle aura ses propres péripéties et mettra à chaque fois des humoristes locaux à l’honneur.

D'après Oualas, organisateur du Festival, la première édition d’Afrique du Rire a suscité un engouement très particulier lors des différentes escales, "ce qui nous a motivés à consentir davantage d'efforts et à innover davantage pour honorer l'image de ce festival".

La première édition, a-t-il rappelé, a parcouru plus de 3.000 kilomètres, attiré 20.000 spectateurs et totalisé plus de 8 millions de vues sur les réseaux sociaux et les différentes plateformes digitales.

Oualas de son nom de scène, est né au Maroc et grandi en Côte d’Ivoire où il a forgé une brillante notoriété. En 2017, il décide de fonder Afrique Du Rire, un festival ambulant qui a pour but d’établir "un trait d’union entre les peuples" du continent.

A 32 ans, Oualas est désormais l’un des humoristes francophones les plus appréciés du continent, puisant son inspiration dans sa double culture maroco-ivoirienne.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages