A lire aussi

23-04-2019 11:28

Agriculture. Une saison à peine moyenne pour les céréales

C’était attendu, la saison agricole ne sera pas exceptionnelle. C’est ce que vient de confirmer le…
Rejoignez nous sur :

Les « gilets jaunes », mouvement de contestation de la politique sociale et fiscale, sont redescendus samedi dans les rues pour leur Xème weekend de mobilisation, malgré les concessions du gouvernement qui a lancé courant la semaine un « Grand débat national » sur les principales "doléances des Français".

A Paris, Bordeaux ou Toulouse, ainsi que dans d’autres villes de France, des rassemblements sont prévus samedi à l'occasion de l’acte X de mobilisation de ce mouvement inédit.

Dans la capitale française, trois manifestations sous forme de marche ou de rassemblement sont annoncées sur la célèbre avenue des Champs Elysées, sur l’Esplanade des Invalides et sur la place de la République. 

Un important dispositif de sécurité a été mis en place par l'exécutif sur l'ensemble du territoire français.

Le gouvernement prévoit "un dispositif d'ampleur comparable au week-end précédent", a indiqué le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nuñez. Environ 80.000 policiers et gendarmes doivent être mobilisés dans toute la France.

Ils seront 5.000 à Paris, selon la préfecture de police. Le dispositif de sécurité dans la capitale, épicentre des manifestations des « Gilets jaunes » doit suivre les mêmes principes de mobilité et de quadrillage que la semaine dernière. C’est ainsi qu’un large périmètre de sécurité avec interdiction de la circulation dès 6 heures du matin a été mis en place sur le territoire parisien.

L’objectif des forces de l’ordre est d’éviter que ne se reproduisent les heurts parfois violents qui ont émaillé les précédentes mobilisations. Des images de scènes d'émeutes urbaines à Paris avaient fait le tour du monde, écornant l'image de la France, première destination touristique mondiale.

Samedi dernier, plus de 80.000 personnes avaient manifesté dans le pays, contre 50.000 la semaine d'avant.

L’acte IX de la mobilisation des « gilets jaunes» avait été marqué par un regain de participation, alors que le mouvement semblait connaître un certain essoufflement en raison de la période des vacances de fin d'année et des célébrations du Nouvel An. 

Annoncé en décembre dernier par le Chef de l'Etat français dans une tentative d’apaiser la colère des « gilets jaunes », qui revendiquent une justice sociale et fiscale et l’amélioration du pouvoir d’achat, le Grand débat national a été lancé mardi dans toutes les régions de France avec pour objectif de promouvoir le dialogue et les échanges sur "les principales doléances des Français" en vue de parvenir à des solutions. Cette "grande" concertation porte tout particulièrement sur les thèmes du pouvoir d'achat, de la fiscalité, de la démocratie et de l'environnement.


Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages