A lire aussi

22-05-2019 21:47

La fermeture du centre de proximité de Sidi Moumen démentie

La direction régionale de la Santé à Casablanca-Settat a démenti, mercredi, les informations…
Rejoignez nous sur :

Selon l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) le Maroc a connu des hausses significatives en matière d’établissement des titres fonciers, de superficie immatriculée et de recettes, a indiqué le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Dans un communiqué publié suite au 2ème conseil d'administration de l’ANCFCC, tenu mardi à Rabat, sous la présidence du ministre Aziz Akhannouch.

 Le ministère a précisé que plusieurs projets structurants ont été présentés lors de cette réunion, notamment la dématérialisation des procédures et des échanges avec les usagers et les partenaires professionnels de l’Agence, ainsi que le développement du système d’information.

 Les membres du Conseil ont exprimé leur satisfaction quant aux résultats positifs enregistrés, ainsi que pour l’avancement des différents projets engagés par l’ANCFCC, a précisé le ministère. Au terme de la réunion, le président du Conseil d'administration a mis l’accent sur "l’importance d’accélérer le rythme de l’immatriculation foncière dans le monde rural" et remercié l’ensemble du personnel pour "les efforts déployés et la mobilisation continue qui ont permis d'atteindre des résultats positifs", rapporte le communiqué.

 La réunion, s'est déroulée en présence du ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, du ministre délégué chargé de l'Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi et des représentants des départements ministériels membres du CA, et a été aussi marquée par la présentation de la vision 2021 de l'ANCFCC par son directeur général, Karim Tajmouati.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages