A lire aussi

20-01-2020 11:47

Schneider Electric et Kazinov s'allient pour une unité d'assemblage

Schneider Electric passe à la vitesse supérieure au Maroc. La société spécialisée…
Rejoignez nous sur :

Les autorités égyptiennes ont mené la plus importante exécution collective en Égypte, depuis de la pendaison de six djihadistes en 2015. En effet, quinze hommes reconnus coupables d’attaques «terroristes» contre des militaires et des policiers ont été exécutés par pendaison aujourd’hui en Égypte, ont indiqué des responsables de la police égyptienne.

Ces exécutions ont eu lieu dans deux prisons où étaient détenus ces hommes condamnés à mort par des tribunaux militaires. Ils avaient commis des attaques dans la région du Sinaï, qui est en proie à une insurrection djihadiste. Ces exécutions interviennent une semaine après une attaque revendiquée par le groupe État islamique (EI) contre un aéroport militaire du Nord-Sinaï. L’attaque terroriste a eu lieu pendant une visite dans la région des ministres de la Défense, Sedky Sobhy, et de l’Intérieur Madgy Abdel Ghaffar.

Après la chtue de Housni Moubarak, et depuis la destitution par l’armée du président Mohamed Morsi en 2013, des groupes extrémistes attaquent régulièrement les forces de sécurité égyptiennes, en particulier dans le Nord-Sinaï. Des centaines de soldats et de policiers sont morts dans ces attaques, ainsi que nombreux civils. Les tribunaux égyptiens ont condamné à mort des centaines de personnes pour les violences qui ont accompagné la destitution du président Morsi en 2013, mais la plupart des accusés ont fait appel ou obtenu l’organisation de nouveaux procès de première instance.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages