A lire aussi

24-06-2019 14:31

Cimenterie Tekcim à El Jadida. Le financement bouclé

Le financement de ce projet de plus de 2,6 MMDH sera assuré par un consortium bancaire réunissant…
Rejoignez nous sur :

Le SIAM est une opportunité pour présenter les réalisations de la stratégie agricole à deux années de son échéance, mais aussi dévoiler l’état d’avancement de la réflexion stratégique suite aux instructions royales.

La 14e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) dont l’ouverture a été opérée aujourd’hui à Meknès, constitue aux yeux de différentes filières agricoles un véritable baromètre servant à mesurer le niveau d’avancement du Plan Maroc Vert (PMV). Au-delà de l’engouement que suscite annuellement ce rendez-vous professionnel, l’édition 2019 intervient dans un contexte plutôt particulier, marqué par toute une décennie (2008-2019) de mise en oeuvre du Plan Maroc Vert. Et lors de cette édition qui prônera l’emploi et la jeunesse agricole, le salon sera une occasion de présenter les réalisations de la stratégie agricole à moins de deux années de son échéance, mais aussi divulguer les contours de la seconde mouture du Plan Maroc Vert (PMV) en attendant la présentation globale de la nouvelle stratégie de développement agricole. Et compte tenu du poids économique et social du secteur agricole, son lien avec le monde rural, ainsi que la multiplicité de ses fonctions alimentaires, économiques, sociales et environnementales, la thématique choisie cette année s’inscrit dans le prolongement du discours du roi Mohammed VI du 12 octobre 2018 devant les membres des deux Chambres du Parlement. Il va sans dire aussi que le processus d’évaluation déjà enclenché a porté sur trois dimensions : la dimension filières, la dimension territoriale et la dimension transversale de ce secteur.

Cette vision stratégique en cours de préparation sera essentiellement basée sur la consolidation des acquis enregistrés dans le secteur agricole dans le cadre du Plan Maroc Vert et sera aussi axée sur le renforcement de la place du petit agriculteur et des jeunes en milieu rural à plusieurs niveaux, notamment à travers le Pilier I relatif à l’investissement et le Pilier II relatif à l’agriculture solidaire. L’ancrage de ce milieu dans la dynamique agricole doit ainsi assurer l’émergence d’une classe moyenne agricole en mesure d’assurer un développement socio-économique durable. Par ailleurs, cette 14e édition, qui accueillera plus de 1.500 exposants, issus de 60 pays, mettra en avant la Suisse comme étant un pays accordant une haute importance au maintien de ses ressources naturelles. Elle sera déployée comme à l’accoutumé sur une superfi cie de 185.000 m² dont 95.000 m² couverts. Dans ce sens, un million de visiteurs sont également attendus.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages