A lire aussi

24-05-2019 23:44

Venezuela. Au moins 25 détenus tués par la police

Au moins 25 détenus sont morts ce vendredi dans des affrontements dans un centre de détention…
Rejoignez nous sur :
 
 
Le Real Madrid a rejeté jeudi les propos de Mauricio Pochettino suggérant que le club espagnol avait refusé la demande de Tottenham de pouvoir dormir au sein de son centre d'entraînement la semaine prochaine avant la finale de la Ligue des Champions contre Liverpool. Les Spurs doivent s'entraîner à la Ciuadad de Real Madrid située à Valdebebas le jeudi et le vendredi avant la rencontre prévue le samedi et leur entraîneur argentin a indiqué dans une interview à la radio Cadena Cope avoir demandé en vain à pouvoir demeurer sur place une fois les séances quotidiennes terminées.
 
"Nous allons rester dans un hôtel proche", a expliqué Pochettino, qui a régulièrement été pressenti ces dernières années sur le banc du club vainqueur de treize C1. "Nous avons demandé mais Florentino (Pérez, le président du Real) ne voulait pas nous autoriser", a-t-il assuré, sur le ton de la plaisanterie.
 
Dans un communiqué, le Real Madrid s'est dit "surpris par les allégations de Mauricio Pochettino, l'entraîneur de Tottenham Hotspur, à propos d'une supposée demande faite à notre club pour que son équipe puisse rester à la Ciudad de Real Madrid avant la finale de la Ligue des champions". "Le Real Madrid veut qu'il soit clair qu'il est complètement faux que cette demande ait été faite", ajoute le texte. "Le Real Madrid souhaite également mettre l'accent sur l'hébergement des finalistes de la Ligue des Champions qui sont désignés par l'UEFA en fonction de l'organisation et de la sécurité. Et qu'à aucun moment notre club n'a été invité à les héberger dans les installations de la Ciudad de Real Madrid", précise le communiqué.
 
Liverpool utilisera également le terrain d'entraînement du Real le matin de la finale, qui se déroulera au stade de l'Atlético de Madrid, le Metropolitano.

Le FC Barcelone a officialisé, ce jeudi, la signature pour les trois prochaines saisons du jeune milieu de terrain néerlandais Ludovit Reis en provenance du FC Groningue, pour 3,25 millions d'euros.

Reis "a signé son contrat avec le Barça pour les trois prochaines saisons, jusqu'en 2022, extensible à deux autres", indique le club catalan dans un communiqué.

"Le coût du transfert avec le FC Groningue est de 3.250.000 euros et le joueur aura une clause libératoire de 100 millions d'euros", a ajouté le Barça.

International chez moins de 19 ans avec les Pays-Bas, Reis, qui aura 19 ans le 1er juin, a passé mercredi la traditionnelle visite médicale et signé le lendemain son contrat.

Il avait fait ses débuts avec l'équipe première de Groningue en septembre 2017 et depuis a joué 50 matchs avec l'équipe de D1 néerlandaise.

Né de parents slovaques, la nouvelle recrue du Barça a acquis la nationalité néerlandaise depuis le mois de juillet de l'année dernière.

Selon la presse espagnole, le nouveau milieu de terrain évoluera la saison prochaine avec la réserve même s'il pourrait faire la pré-saison avec l'équipe première.

 

C'est tranché: La Coupe du monde 2022 au Qatar se jouera finalement à 32 équipes, et non dans une version élargie à 48 nations.

La Fifa s'est ainsi prononcée mercredi indiquant que le schéma des 48 équipes ne pouvait être actuellement déployé. 

Rappelons-le, la Fifa s'était prononcée en mars dernier, lors d'une réunion de son Conseil à Miami, en faveur de cet élargissement à 48 équipes s'appuyant sur une étude de faisabilité. Elle avait inscrit le passage de 32 à 48 équipes dès 2022 à l'ordre du jour de son prochain congrès en juin à Paris.

Néanmoins, ce projet s'est heurté à une question géopolitique majeure: le blocus imposé au Qatar par ses pays voisins.

Ce nouveau format, qui est déjà entériné pour le Mondial-2026 qui sera disputé dans trois pays (Etats-Unis, Canada et Mexique) implique de passer de 64 à 80 matches. Sa mise en place dès 2022 aurait nécessité qu'un pays voisin du Qatar, comme le Koweït ou Oman, accueille des matches.

"La Fifa et le Qatar ont conjointement exploré toutes les possibilités pour accroître le nombre d'équipes de 32 à 48 en impliquant des pays voisins", explique le communiqué de la Fifa. "A la suite d'un processus de consultation approfondi (...) il a été conclu que dans les circonstances actuelles une telle proposition ne pouvait être mise en oeuvre".

La Fifa et le Qatar ont "également étudié la possibilité pour le Qatar d'accueillir le tournoi à 48 équipes en abaissant notamment les exigences de la Fifa", ajoute l'instance. Mais une analyse commune a conclu qu'en raison "de l'avancée des préparatifs, plus de temps était nécessaire et une décision ne pouvait être prise avant juin. Il a donc été décidé de ne pas aller plus loin dans cette option".

Le Mondial-2022 au Qatar conserve son format original avec 32 équipes et "aucune proposition ne sera soumise au congrès de la Fifa le 5 juin à Paris", ajoute l'instance.

Le Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) a dévoilé, hier dimanche, la mascotte officielle de l'édition Egypte-2019 et lancé un site électronique pour la vente des billets.

Baptisée "Tut", en référence au Pharaon "Toutankhamon", cette mascotte présente un garçon vêtu aux couleurs de la sélection égyptienne et posant ses pieds sur le ballon officiel de la compétition.

Pour faciliter la vente de billets de la compétition continentale, le Comité d’organisation a mis en ligne le site électronique "Tazkarti.com", tout en permettant à chaque supporter de retirer une carte d’identité (Fan ID) pour se procurer les tickets, comme ce fut le cas lors de la Coupe du monde Russie-2018.

Ainsi, les supporters seront appelés à s'enregistrer sur le site "www.tazkarti.com" pour avoir ce Fan ID, qui leur assure accès aux stades.

Cette démarche a été appliquée dans différentes compétitions internationales pour assurer la sécurité des supporters dans les stades et organiser l’opération de vente. L’Égypte accueillera la CAN (21 juin-19 juillet) pour la cinquième fois de son histoire, après les années 1959, 1974, 1986, 2006.

Les compétitions se dérouleront dans six stades et quatre villes, avec la participation, pour la première fois dans l’histoire de la CAN, de 24 sélections au lieu de 16.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages