A lire aussi

17-06-2019 13:12

OPV de Maroc Telecom. La cession des actions démarrera le 26 juin

Le prix minimum de cession de l’action Itissalat Al-Maghrib (IAM) a été fixé à 125 DH en tenant…
Rejoignez nous sur :

 

Vingt ans après leur premier sacre mondial, la France a remporté la coupe du monde 2018, en battant la Croatie 4 à 2, dimanche dans la capitale russe.

La France est de nouveau championne du monde. Les hommes de Didier Deschamps ont battu l’équipe de la Croatie grâce à un but contre son camp de Mandzukic, et des buts de Griezmann, Pogba et Mbappé. 

"On n'a pas fait aujourd'hui un énorme match mais on a montré beaucoup de qualités mentales", a commenté le sélectionneur français Didier Deschamps, qui fut le capitaine de l'équipe championne du monde de 1998 à Paris.

En effet, les Croates, a priori moins frais que les Français après trois matches avec prolongation en huitième, quart et demi-finales, et avec un jour de récupération en moins, sont pourtant mieux entrés dans le match et ont fait souffrir les "Bleus" pendant pratiquement 95 minutes.

Lors d'une première mi-temps où ils ont eu deux fois plus la possession du ballon que les Français, ils ont multiplié les assauts, notamment par Ivan Perisic, le plus dangereux du onze au damier rouge et blanc.

C'est pourtant la France qui a ouvert la marque contre le cours du jeu à la 18e minute sur un coup franc tiré par Antoine Griezmann et dévié de la tête par Mario Mandzukic dans la cage de Danijel Subasic.

Si ce premier but a quelque peu rééquilibré le jeu, les Français, souvent fébriles et maladroits, ont recommencé à subir le jeu très offensif des Croates, concrétisé à la 28e minute par une reprise boulet de canon d'Ivan Perisic légèrement déviée par le défenseur Raphaël Varane, sur un coup franc.

Moins de dix minutes plus tard, nouveau rebondissement : sur un corner frappé par Antoine Griezman, l'arbitre siffle une main du même Perisic dans la surface de réparation croate après appel à la VAR. Griezman se fait justice d'un tir imparable (38').

Les Croates ne lâchent cependant rien et continuent à être dangereux et dominateurs.

La seconde mi-temps commence comme la première, avec, dès l'entame, à la 47e minute, une parade spectaculaire du gardien français Hugo Lloris détournant en corner un tir cadré. Deux minutes plus tard, il devra sortir de la surface de réparation pour aller repousser un ballon devant Perisic.

Pour resserrer une défense très sollicitée, Didier Deschamps remplace le milieu N'Golo Kanté par Steven Nzonzi à la 54e minute.

Mais peu après, c'est l'autre milieu, Paul Pogba, qui sème la panique dans la défense croate en adressant une balle dans la profondeur à Kylian Mbappé, avant de conclure lui-même en deux temps sur une passe en retrait du jeune attaquant prodige (60e).

A la 65e, Kylian Mbappé fait encore parler la poudre d'un tir de loin sur une passe du jeune défenseur Lucas Hernandez.

A quatre but à un, le camp français pensait l'essentiel assuré mais c'était sans compter sans des Croates décidés à lutter jusqu'au bout. A la 69e minute, Hugo Lloris, irréprochable depuis le début du tournoi, dégage sur le pied de Mandzukic une passe en retrait de Samuel Umtiti, permettant aux Croates de réduire la marque.

Les changements opérés ensuite ne permettent à aucune des deux équipes de marquer de nouveau, malgré quelques chevauchées.

Les bleus ont offert au football français son deuxième titre 20 ans après la victoire des coéquipiers de Zidane en 1998.

Les personnalités politiques ont, par ailleurs, salué la victoire de l’équipe de France : Emmanuel Macron, Édouard Philippe et même Donald Trump. Ainsi, Les supporteurs, par centaine de milliers, commencent à fêter la victoire aux champs Élysées.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages