A lire aussi

17-09-2019 13:32

Contrôle des aliments. Alerte dans nos assiettes

Les conclusions de la Cour des comptes font froid dans le dos. Viandes, fruits, légumes, lait, blé,…
Rejoignez nous sur :

Du 14 juin au 15 juillet, tous les yeux seront braqués sur la Russie qui accueille la Coupe du monde de football. Le Maroc, représenté par les Lions  de l'Atlas, sera au rendez-vous de cette grande rencontre sportive. Nombreux seront les fans qui s'y rendront pour soutenir l'équipe nationale et découvrir la Russie, un pays riche en histoire et culture.

La plus grand-messe du football aura lieu, en Russie, du 14 juin et le 15 juillet. Ce pays qui a déjà organisé les Jeux olympiques à Moscou accueille pour la première fois la Coupe du monde de football, qui tient à sa XXIème édition. Tout le pays s'est préparé pour réussir ce rendez-vous international. La compétition se déroulera dans 11 villes : Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Kaliningrad, Kazan, Nijni-Novgorod, Rostov-on-Don, Samara, Sotchi, Volgograd et Saransk.  Le Maroc dont la dernière participation en Coupe du monde remonte à 1998, en France, a décroché son ticket après un parcours époustouflant. Soutenus par toute une nation, les Lions de l'Atlas ont bien l'intention de se distinguer. De nombreux supporters feront le voyage et les voyagistes ont concocté des offres "à la carte" pour rendre le séjour agréable. Les Inspirations ÉCO vous invite à découvrir ce pays riche et vaste et notamment les trois villes où se joueront les trois matchs du premier tour : Moscou, Saint-Pétersbourg et Kaliningrad.

Pays de culture
La Russie est, par excellence, le pays du cinéma, de la littérature, de la musique et des ballets. Riche d’une belle histoire, le pays a gardé ses traditions et a su conserver son beau patrimoine. Certaines villes en Russie sont de véritables musées en plein air. Le pays de Tchechov est le premier pays à avoir ouvert une école de cinéma dans le monde. C’était en 1919 à Moscou, année où le pouvoir en place avait décidé de nationaliser l’industrie du 7e art. Pays qui a vu évoluer des grandes pointures, comme Sergueï Eisenstein, Vsevolod Poudovkine, Alexandre Dovjenko ou encore Dziga Vertov, la Russie est à l’origine d’un cinéma avant-gardiste, avec une qualité de l’image, du son, du montage où des génies ont su exprimer leur talent et leur créativité. Les années 2000 signent un cinéma nouveau avec des aides de l’État mais les grosses productions peinent à survivre en Russie sauf si elles sont aidées par des productions européennes ou étrangères. Néanmoins le cinéma russe est omniprésent dans les grandes compétitions mondiales. Quant à la musique, elle est riche. L’histoire a laissé des traces, les Russes chantent à plusieurs voix, des chants religieux, optimistes. Les opéras de Mikhaïl Glinka (1804-1857) sont des chef-d’œuvres du patrimoine mondial avec le duo Stravinski-Diaghilev pour les grands ballets.

Gastronomie et  traditions
Que mange-t-on en Russie ? Pays du grand froid, les soupes sont le plat incontournable. Surtout pour le déjeuner. Le Borchtch est une soupe à la viande, à la betterave et aux légumes servie avec de la crème fraîche. Autre soupe à la viande baptisée Rassolnik est à base de concombres salés. Pour les végétariens de viande, la soupe Oukha est une soupe aux poissons et la Chtchi est une soupe au chou réputée, selon les régions. Il fait bon découvrir les chaussons salés ou sucrés à base de viande, de poissons, de champignons, de légumes, de pommes, d'airelles que les Russes appellent Pirojki. Il y a également les raviolis à la russe farcis à la viande avec de la crème fraîche. Un plat connu sous le nom de Pelmeni, sans oublier le bœuf Stroganov : un plat de résistance traditionnel. Ce sont des morceaux fins de bœuf cuits dans la crème fraîche et servis avec du riz, des pommes de terre ou du sarrasin. Avec la mondialisation, il est, bien entendu, courant de voir différentes enseignes connues et des cuisines du monde.

Un été en Russie
La période pendant laquelle la Coupe du monde est célébrée est probablement la meilleure période pour voyager avec des températures plus chaudes, même si c’est aussi la période la plus pluvieuse. Dès juin, les températures atteignent les 30 degrés.  En dehors de Moscou, dans les campagnes et régions forestières, il est préférable de se munir d’insectifuge. Ces régions sont connues pour une forte présence de mouches qui peuvent handicaper le séjour. Contrairement à l’Europe, les Russes sont assez pudiques et à cheval sur les tenues vestimentaires : «Bien qu’il n'existe pas de règles strictes pour le code vestimentaire, il est préférable de s'habiller sobrement.


Info pratique

Langue(s)
Russe, nombreuses langues
officielles locales

Régime
République fédérale

Capitale
Moscou

Population
143.300.106

Passeport obligatoire

Décalage horaire
4 heures

Monnaie
Rouble

Pays sécurisé

Destination
Adaptée aux enfants

Location de voiture
Facile


Combien ça coûte ?

Pour soutenir l'équipe nationale du Maroc, les supporters devront effectuer un long périple entre Moscou, Saint-Pétersbourg et Kaliningrad. Pour suivre les trois matchs, il faudra prévoir un séjour d'au moins deux semaines (détails en pages 20-22-24 ...) et demander un visa, qui coûte 800 DH. Le transport entre le Maroc et la Russie coûte 7150 DH, les vols internes 3250 DH, le transport inter-ville 3000 DH environ.
Le coût des billets pour les trois matchs dans la catégorie 3 est de 8600 DH environ.
Le séjour en hôtels ou en appart-hôtels pendant 14 nuitées est estimé à 10.000 DH .
Hormis les dépenses de restauration, qui dépendent des goûts et du budget de chacun, l'ensemble du séjour coûterait un MINIMUM de 32.800 DH, avec en plus un casse-tête pour les réservations de billetterie et d'hôtellerie. Le mieux est de s'adresser à des agences de voyages spécialisées qui proposent des packs épargnant aux supporters des Lions de l'Atlas toutes les tracasseries administratives.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages