Imprimer
Affichages : 1486
 
 
L'enseignement de la langue de Cervantes dans les centres culturels espagnols au Maroc a connu une nette progression au cours des dernières années, a souligné, mercredi à Rabat, le directeur de l'Institut Cervantes de Rabat, Javier Galván Guijo, lors d'une table ronde organisée, sous le thème "l'avenir de la langue espagnole et l'hispanisme au Maroc".

En 2018, l'activité académique du réseau de l'institut Cervantes au Maroc a connu une croissance de 16,16%, par rapport à l'année 2017, tandis qu'en 2017, 11% de plus d'étudiants marocains ont concrétisé leur volonté d'apprendre la langue espagnole, en comparaison avec l'année 2016, a précisé le coordinateur des centres Cervantès au Maroc.

Le défi aujourd'hui est de convertir la langue espagnole en une langue très présente dans les domaines culturel et littéraire au Maroc, a indiqué de son côté le chercheur en littérature hispano-maghrébine, José Sarria, appelant à cet égard à plus de réflexion et d'initiatives pour améliorer et mettre l'apprentissage de la langue au service de la société. Les participants à ce débat, organisé dans le cadre de la programmation culturelle du premier trimestre 2019, ont plaidé également à davantage de coordination entre les pouvoirs publics espagnols et marocains pour promouvoir la langue espagnole, notamment au sein des établissement supérieurs et universités marocaines.