Imprimer
Affichages : 1494

Résultat de recherche d'images pour "amine bensaid akhawayn"

Une cérémonie de passation des fonctions entre Amine Bensaid, nommé par le roi Mohammed VI président de l’Université Al-Akhawayn, et son prédécesseur, Driss Ouaouicha, s’est déroulée mardi à Ifrane.

 Bensaid, qui a démarré sa carrière au Maroc en 1994, en tant que professeur à la même université, succède ainsi à  Ouaouicha, qui a été nommé par le Roi ministre délégué chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du gouvernement dans sa nouvelle mouture après restructuration.

Le Conseil des Administrateurs de l’Université Al-Akhawayn à Ifrane (UAI) a tenu, jeudi dernier, une réunion extraordinaire, au cours de laquelle MOuaouicha a passé en revue les réalisations de l’Université durant son mandat, qui a débuté en décembre 2008, indique un communiqué de l’UAI.

Pour sa part, le nouveau président est revenu sur son premier passage au sein de l’Université Al-Akhawayn allant de 1994 -année de démarrage de l’Institution- à 2009.

Bensaid s’est engagé, à cette occasion, à mettre cette expérience, ainsi que celle accumulée à l'international et, par la suite, dans le privé, au profit de l’UAI et de son développement. Il devrait présenter le plan d’action de l’Université lors de la prochaine réunion du Conseil des Administrateurs, prévue en janvier prochain.

Né à Fès en 1968,  Amine Bensaid a obtenu son baccalauréat, en 1986, au lycée Moulay Slimane de la ville. Il est titulaire d’un ‘’Bachelor of Science’’ en systèmes d’information, d’un ‘’Master of Science’’ en génie informatique et d’un doctorat en ‘’Computer Science & Engineering’’ à l’université de Floride du Sud aux États-Unis. Il est membre de Phi Kappa Phi, Golden Key, et Tau Beta Pi ''honor societies'' (sociétés honorifiques américaines).

Il a commencé sa carrière au Maroc en 1994, en tant que professeur à l’Université Al Akhawayn à Ifrane avant d’y occuper la responsabilité de chef de département informatique en 1998, et d’y être nommé en 2001 doyen de l’école des sciences et de l’ingénierie puis, en 2007, vice-président chargé des affaires académiques et de la recherche. De 2011 à 2019, il prend les rênes de l’Université Mundiapolis à Casablanca.

Il préside, depuis 2017, le conseil d'administration de la commission maroco-américaine pour les échanges éducatifs et culturels - qui gère le programme Fulbright au Maroc.