A lire aussi

23-05-2019 10:27

L’Arabie Saoudite prévoit l’exécution de trois importants prédicateurs

Trois prédicateurs sunnites saoudiens, emprisonnés pour des faits présumés de «terrorisme», seront…
Rejoignez nous sur :

L'Inspection générale des finances a conclu un rapport “alarmant”, comportant 150 remarques sur la gestion de l’Université Hassan II. Selon l’édition de Alyaoum 24 de ce jeudi, ces observations concernent différents départements de l’établissement, à savoir la comptabilité, la direction pédagogique et les ressources humaines.

Un rapport qui coïncide avec une polémique sur les méthodes employées par la direction, pour sélectionner le nouveau président de l’université. Selon la même source de nos confrères, un professeur retraité ayant reçu le titre de “professeur émérite”, figure dans la liste des responsables candidats de cette présidence. Une sélection contraire à la loi de l’enseignement supérieur, qui impose aux candidats d’être toujours en activité.

Rappelons que l’université de Casablanca a déjà été dans les viseurs de la Cour des comptes en 2015, pour une mauvaise allocation des budgets affectés à la formation continue.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages