A lire aussi

27-04-2017 12:56

«Toutes les zones industrielles initiées actuellement sont durables»

Mounir Benyahya, Président du COZINE et directeur des parcs industriels de la CFCIM Le Collectif…
Rejoignez nous sur :

Actuellement, les travaux sont réalisés à hauteur de 30% pour le port minéralier et plus de 25% pour la centrale thermique.

La construction du nouveau port de Safi avance selon le calendrier établi. Le taux de réalisation dépasse, actuellement, les 30%. Le projet a été confié à la GTM, une société nationale spécialisée dans les constructions des grandes infrastructures et à SRFA, une société turque. Situé au sud de Safi, le futur port, dont la première phase mobilise des investissements de l'ordre de 4 milliards de dirhams, tend à accompagner le secteur énergétique et l'industrie chimique de la région et à contribuer au développement du transport des grands vrac liés à l'énergie et à l'industrie minérale. La phase de construction du port génère, actuellement, près de 800 emplois directs.

Selon les prévisions, la première phase de ce nouveau port, sera fin prête en décembre 2017 et répondra, en premier, aux besoins de la nouvelle centrale thermique de l'ONEE, estimés à 3,5 millions de tonnes de charbon par an. Le nouveau port offrira également une capacité portuaire importante et extensible pour couvrir les besoins futurs en trafic d'import et d'export du Groupe OCP. 

La création de ce nouveau port permettra de réaménager l’ancien port de Safi-ville pour traiter les autres flux commerciaux (céréales, marchandises diverses en conventionnel) à destination de l’hinterland proche. Il pourrait aussi accueillir des navires de croisière, puisqu'il offrira des infrastructures portuaires de qualité à proximité de la ville et au cœur de la nouvelle région administrative, Marrakech, capitale nationale du tourisme. Pour leur part, les travaux de la construction de la centrale thermique de Safi, également en cours, ont atteint un taux de réalisation de plus de 25%.

Ce projet a mobilisé, à lui seul, un budget de près de 24 milliards DH. Selon les projections, la centrale sera également opérationnelle vers fin 2017. Pour rappel, Safi Energy Company S.A. (SAFIEC), adjudicataire du projet de la centrale thermique, est détenue par le consortium GDF SUEZ (France), Mitsui & Co., Ltd. (Japon) et Nareva Holding (Maroc). Ce consortium est adjudicataire du projet suite à un processus d’appel d’offres international. La Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), la Banque islamique de développement ainsi que les banques commerciales marocaines (Attijariwafa bank et Banque centrale populaire) sont les principaux bailleurs de fonds du projet (www.leseco.ma).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

Les dossiers des ÉCO

0
Partages
0
Partages